«

Déc 03

Les chiffres clés de la Profession

Les Chiffres clés de la profession année 2015

38 186 entreprises dont 17 720 employant au moins un salarié.

D’après l’INSEE, la profession dénombre 38 186 entreprises en 2015, soit 20 466 structures sans salarié et 17 720 employant au moins un salarié.

Depuis 2012, le nombre d’entreprises a progressé de 1,5 %. Cette évolution est à mettre uniquement au crédit des entreprises sans salarié.

Parmi les entreprises employant des salariés (17 720 entreprises), plus de 8 d’entre elles sur 10 ont 1 ou 2 salariés.

Répartition selon les régions

Hauts de France : 2501/ 6,5%

IDF : 8022/ 21%

Grand Est : 3243/8,5%

Normandie : 1195/ 3%

Bretagne : 1876/ 5%

Pays de la Loire : 1873/ 5%

Centre : 1111/ 3%

Bourgogne Franche Comté : 1297/ 3,5%

Nouvelle Aquitaine : 3382/ 9%

Auvergne Rhône- Alpes 4378/ 11,5%

Occitanie : 3863/ 10%

PACA : 4361/ 11,5%

Corse : 242/ 0,5%

DOM : 847/ 2%

Nombre de chirurgiens-dentistes (source ONCD/I+C Les primo-inscriptions

En 2015, le nombre de primo-inscriptions est en hausse de 16,5 % à un an d’intervalle. Les primo-inscriptions sont composées de  74 % de français et 65,5 % ont eu leur diplôme en France.

L’âge : En 2015, l’âge moyen des chirurgiens-dentistes est de 48 ans. Les hommes (50,5 ans) ont une moyenne d’âge nettement plus élevée que les femmes    (45 ans)

L’essentiel des chirurgiens-dentistes (94 %) sont omnipraticiens. En proportion, les femmes sont plus nombreuses dans la spécialité orthopédie dento-faciale     (7,5 % des femmes contre 4 % des hommes).

Le mode d’exercice : salariés sont plus nombreux chez les femmes (15,5 %) et les moins de 35 ans (13,5 %). Plus de 8 chirurgiens-dentistes sur 10 sont libéraux (84 %). En proportion, les chirurgiens-dentistes

Leur nationalité : 6 % des chirurgiens-dentistes exerçant en France sont de nationalité étrangère, dont 5 % en provenance de l’Union Européenne et 1 % hors de l’Union Européenne. Parmi les chirurgiens-dentistes en provenance de l’Union Européenne, 44,5 % sont roumains, 18,5 % espagnols et 11,5 % portugais.

Diplôme d’obtention : En 2015, l’essentiel des chirurgiens-dentistes exerçant en France ont un diplôme français (93 %), 6 % un diplôme européen et 1 % non européen.

Parmi les 94 % de chirurgiens-dentistes de nationalité française, 97,5 % ont un diplôme français et 2,5 % un diplôme étranger. Un tiers des diplômes étrangers des dentistes de nationalité française sont belges (32,5 %).

Parmi les 6 % des chirurgiens-dentistes de nationalité étrangère, 79,5 % ont un diplôme étranger et 20,5 % un diplôme français. Près de la moitié des diplômes étrangers des dentistes de nationalité étrangère sont roumains (44,5 %).

LES SALARIES : Nombre de salariés (source AG2R, 2015/I+C) D’après l’ACOSS, le nombre de salariés est de 43 243 au 31 décembre 2015 (+ 2 % par rapport à 2014). Depuis 2012, les effectifs salariés de la profession ont progressé de 3,5 %. 45 647 salariés en 2015.

Structure des effectifs salariés : La branche des cabinets dentaires comprend de fait les personnels des cabinets dentaires libéraux, mais également les personnels de certaines structures telles que des AGA, des syndicats professionnels qui les affilient de façon volontaire.

En 2015, plus de 9 salariés sur 10 sont des femmes (96,5 %). La part d’hommes est nettement plus importante chez les professions intermédiaires (29,5 %) et les cadres (36,5 %).

Les catégories socio-professionnelles (Source INSEE, DADS 2014/I+C)  Près de 9 salariés sur 10 sont des employés (86 %). La proportion de cadres est nettement plus importante chez les hommes (40 % d’entre eux) que chez les femmes (2,5 % d’entre elles). Bien que moins prononcé, le phénomène se répète chez les professions intermédiaires (23,5 % des hommes et 1,5 % des femmes).

Le temps de travail : Près de 6 salariés sur 10 occupent un poste à temps plein   (58 %)  En proportion, les hommes (45,5 % d’entre eux) et les salariés de 50 ans et plus (52,5 % d’entre eux) occupent davantage un poste à temps partiel.

Mouvements de personnels : En 2012 et 2013, les taux d’entrées sont supérieurs aux taux de sorties. Globalement, les mouvements de personnel sont stables à un an d’intervalle (turnover 16 % en 2012 et 15 % en 2013).

FORMATION : Formation initiale En 2015, le nombre de titres d’assistant(e)s dentaires est de 1 769, en nette progression par rapport à 2014 et dépassant même le niveau de 2011

En 2015, le nombre de CQP d’aides dentaires délivrés est de 40, globalement stable depuis 2013 mais en net recul par rapport à 2011 et 2012.

Formation professionnelle (source APCDL, ACTALIANS, 2015/I+C) 980 Nombre de contrats de professionnalisation en 2015 (Rappel : 671 en 2014)                  829 Nombre de périodes de professionnalisation en 2015 (Rappel : 400 en 2014)

70 Délivrances de diplômes par  la VAE en 2015 (Rappel : 43 en 2014)

40 CPF en 2015

En 2015, la profession compte 2 558 stagiaires. La majeure partie d’entre eux (90,5 %) suivent un stage d’adaptation (connaissance dentistes, secourisme, bureautique…).

2 558 stagiaires en 2015 (Source ACTALIANS)

Conditions de travail : Incapacité, invalidité et décès (source AG2R, 2015/I+C)  En 2015, le nombre d’incapacités est de 1 628 en progression de 4 % par rapport à 2014. A l’inverse, le nombre d’invalidités est en nette baisse, passant de 60 en 2014 à 29 en 2015 (- 51,5 %).  Entre 2011 et 2015, le nombre de décès dans la profession est relativement stable.

Rémunérations (source DADS INSEE 2014/I+C Salaire mensuel net moyen en équivalent temps plein .

Selon le sexe

Hommes Femmes Ecart F/H Ensemble
2 860 € 1 610 € – 77,5 % 1 650 €
Moins de 30 ans 30 à 49 ans 50 ans et plus Ensemble
1 520 € 1 640 € 1 720 € 1650 €
Selon l’âge      

Selon les catégories socio-professionnelles

Ouvriers Employés Professions intermédiaires Cadres Ensemble
1 390 € 1 590 € 2 110 € 3 800 € 1650 €

SYNTHESE DONNEES 2015

10,7 milliards de consommation de soins et de biens médicaux (+ 1,2 % 2015 / 2014)

Les chirurgiens-dentistes

41 495 chirurgiens-dentistes (+ 0,5 % 2015 / 2014) dont :

– 94 % de nationalité française, 5 % en provenance de l’Union Européenne, 1 % hors UE

– 58 % d’hommes et 42 % de femmes

– 48 ans en moyenne (hommes : 50,5 ans, femmes : 45 ans)

– 93 % ont un diplôme français, 6 % union européenne, 1 % hors UE.

Les salariés : 45 647 salariés (+ 2 % 2015 / 2014) dont :

– 3,5 % d’hommes et 96,5 % de femmes

– 42 ans en moyenne (hommes : 37 ans, femmes : 42 ans)

– 58 % temps plein et 42 % temps partiel

– 89 % de CDI, 11 % de CDD

– 8 % ouvriers, 86 % employés, 2,5 % de professions intermédiaires et 3,5 % cadres