«

»

Oct 27

Réunion CPPNI des Cabinets Dentaires 25 octobre 2018

Augmentation pour les tarifs de la mutuelle en 2019

Chaque année, les tarifs de la mutuelle santé sont mis à jour en fonction des dépenses des assurés, c’est le principe du pot commun. En 2019, cette mise à jour devrait à nouveau être une revalorisation.

Une certitude demeure, les travaux sur le reste à charge zéro en optique, dentaire et auditif du gouvernement risquent de faire grimper les dépenses de santé et donc la facture des assurés.

La Commission Paritaire Nationale des Cabinets Dentaires était réunie jeudi 25 octobre. Le bureau national en séance de travail le samedi 20 octobre outre la question des salaires, a débattu sur l’augmentation des cotisations de la mutuelle santé des cabinets dentaires.

Communiqué de la Secrétaire Générale suite à la réunion du 25 octobre.

Paris le 25/10/2018

PLATEFORME COMMUNE DU COLLEGE SALARIE

Nous réaffirmons notre attachement à la gestion paritaire de la protection santé et de la prévoyance des salariés.

Afin de pérenniser cette protection nous souhaitons, non plus raisonner en terme d’ajustement économique qui conduit systématiquement à une d’augmentation de cotisation pour pallier les dysfonctionnements du système mais d’aborder le déficit par une approche plus analytique des causes du déficit.

Une augmentation brutale et récurrente des cotisations pour répondre à la problématique est à notre sens une vue à court terme qui certes permettrait de réduire le déficit actuel, mais, ne représenterait pas une solution pérenne pour notre système de protection.

Nous demandons donc de rechercher en priorité des leviers permettant de rééquilibrer le régime sans augmenter les prélèvements à la charge des salariés.

En nous appuyant sur la présentation de l’AG2R et sur l’analyse de l’actuaire il ressort que des solutions existent.

  • Supprimer le panier minimum, qui non seulement ne répond pas aux attentes des salariés mais en plus est le régime le plus déficitaire.
  • Sanctuariser cette évolution par un avenant à la convention collective.
  • Mettre en place un groupe de travail paritaire dont l’objectif sera d’établir un nouveau périmètre de prestations répondant aux contraintes budgétaires et aux revendications des salariés.
  • Fixer un programme et un calendrier de travail, pour atteindre l’objectif en Juin 2019.Nous encourageons les organisations employeurs, à agir pour :
    • Porter le régime actuel, en incitant les employeurs à suivre les recommandations de la commission, ce qui, augmenterait le nombre d’adhérents tant salariés qu’employeurs, et générant un effet volume, aura une influence positive sur le rapport S/P (1), sur le montant des cotisations en augmentant  le nombre praticiens pour élargir le panel d’adhérents et ainsi contenir l
    • Rappeler aux praticiens l’article 9 et les annexe IV de la convention collective qui préconise de rendre les soins dentaires gratuits pour les salariés, rappelons que sur un déficit de 180 K€, 160K€ sont à imputer sur les frais dentaires.
    • Merci de votre attention.
  1. Rapport S/P : Rapport Sinistre à Prime